COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE

La communication environnementale ressemble souvent à une opération de green-washing, c'est à dire à une opération de verdissement par des allégations subjectives.

 

Le but d'une bonne communication environnementale est d'être objective et vérifiable. Elle peut avoir, en plus, une touche de subjectivité apporté par le marketing. L'objectivité est apportée par la mesure. Cette mesure est apportée par les résultats d'une analyse environnementale (bilan carbone, déclaration environnementale). Elle est vérifiable grâce la disponibilité des données.

 

La comparaison des résultats avec ceux d'un produit similaire est aussi un moyen puissant pour mettre en valeur des résultats quand ils sont bons. Cette comparaison est régit par des règles précises et ne peut pas être effectuée sans s'assurer que l'on compare la même chose (unité fonctionelle, périmètre, méthode, ...).

 

La normalisation est aussi un bon outil de comparaison. C'est le moyen de comparer les impacts environnementaux à des domaines de la vie courante tel que la consommation d'énergie d'un foyer français, un trajet de X km en voiture ou en avion ou tout autre domaine pertinent.

 

VFConsultant vous aide à mettre en place une communication fiable et originale.

 

 

 

 

Note: La certification apporte aussi une forme d'objectivité pour la mise en place d'une système de management environnemental.