· 

Lubrizol

L'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen nous questionne sur les risques environnementaux et sanitaires de l'industrie, en général et sur les accidents industriels en particulier. Quand cette installation classée pour l'environnement (ICPE) de niveau Seveso seuil haut, le maximum dans la réglementation, se situe dans une agglomération regroupant plus de 660000 habitants, les risques sont majorés pour la population qui fait part de ses craintes et de ses doutes car, intuitivement et aussi avec ses sens, elle sent bien que c'est pas bon. tout ça.

Les causes du démarrage de l'incendie sont encore inconnues mais je suis sûr que les allègements du code de l'Environnement qui a eu lieu ces dernières années ont facilités les choses si on en croit les dernières extensions de l'usine qui ont été réalisées avec des procédures simplifiées alors qu'elles portaient sur le stockage de plus de 1500 tonnes de produits inflammables, toxiques ou dangereux pour l'environnement.


J'ai été responsable environnement dans une ICPE dans l'industrie chimique une dizaine d'année et je suis toujours avec attention les informations relatives à ces accidents. 
J'ai été invité par Polemix et la Voix Off qui anime une émission politique sur Radio Béton pour donner mon avis sur cet accident. Il est précédé par le témoignage de deux militants associatifs de Rouen sur les dégâts dans la ville, le sentiment de crainte de la population et le manque de confiance dans les autorités.

Écrire commentaire

Commentaires: 0